A- A+
Home > Qui sommes-nous? > Historique

Abbeyfield : Son histoire

 

La naissance d'un concept

Interpellé par la solitude et l’isolement de certaines personnes âgées dans les années1956, l'anglais Richard Carr-Gomm décida d’agir en achetant une petite maison où il y invita deux seniors solitaires : la première maison Abbeyfield vit ainsi le jour. Le nom de la rue, Abbeyfield road, a ensuite désigné le mouvement Abbeyfield lui-même qui compte aujourd’hui 601 maisons dans 9 pays, 7800 seniors et environs 10.000 volontaires à travers le monde.

Abbeyfield en Belgique

Fondée en 1995 par Monique Verstraeten (présidente), Harold Herry (vice-président), Xavier Leroy, Henri-Gilles Carton de Wiart en Léon Speeckaert afin de faire connaître le concept anglophone Abbeyfield et de l’adapter aux réalités et à la législation en vigueur en Belgique,Abbeyfield Belgium asbl est une association dont l’objectif social est de créer un habitat convenant à des personnes seules d’âge mûr, indépendantes et autonomes.

Pour répondre à l’évolution institutionnelle de la Belgique, des asbl régionales ont été créés dont l’objectif vise à répondre de la façon la plus adéquate aux besoins et demandes spécifiques dans les régions. Actuellement, Abbeyfield Vlaanderen vzw (2011) etAbbeyfield en Wallonie asbl (2013) sont chargées de la promotion du concept dans leur Région respective, l’asbl de Bruxelles étant en formation.

Quant à Abbeyfield Belgium asbl, au départ seule et unique association existante, son rôle est aujourd’hui de promouvoir le concept au niveau du payx, d'accorder le label Abbeyfield aux maisons, de coordonner la communication entre les asbl locales et de s’assurer de la cohérence des projets à travers toute la Belgique.

Affiliées à The Abbeyfield Society, des associations nationales telle qu’Abbeyfield Belgium,  développent des maisons dans leur pays, selon leur culture et les besoins spécifiques à leur population.

Il existe aujourd'hui en Belgique 7 maisons Abbeyfield.

  • Entre-voisins, Etterbeek, 2004

  • Le tour de table, Namur, 2006

  • Le Martin-Pêcheur, Watermael-Boitsfort, 2009

  • Jean Remacle de la Tour, Lixhe-Visé, 2005

  • Le Blanc Bwès Perwez, 2015

  • Ithaca, Bruxelles, 2018

  • L'Eau Vive, Couthuin, 2018

Voici en quoi elles se différencient d'autres formes d'habitats collectifs et en quoi consiste le modèle Abbeyfield revisité à la belge :     Un habitat cogéré