A- A+
Home > Etre habitant > Vos questions

Questions fréquemment posées

A qui s’adressent les maisons Abbeyfield ?

Entrer dans une maison Abbeyfield, c’est adhérer à un projet associatif porté par un groupe d’habitants. Pour cela, il est indispensable d’être motivé, mais aussi d’en être capable. Au chapitre des motivations, viennent principalement en ligne de compte le désir d’une vie heureuse et conviviale ainsi que le souhait de rester responsable de sa vie et de partager un milieu de vie où la solidarité assure une certaine sécurité et le sentiment d’être utile. Au rayon des capacités, l’âge entre en ligne de compte. A l’entrée, il se situe habituellement entre 55 et 75 ans, sauf exception. Néanmoins, les questions fondamentales sont les suivantes : A-t-on une santé suffisante ? Est-on autonome et indépendant, non seulement pour se prendre soi-même en charge, mais aussi pour participer au bon fonctionnement de la maison ? Est-on disposé à accepter les autres jusque dans leurs différences, à rechercher l’entente, à savoir mettre de l’eau dans son vin quand c’est nécessaire ? Attendre encore quelque chose de la vie et être prêt à aller de l’avant ! Les candidatures sont examinées selon une procédure d’admission qui fait partie des règles d’Abbeyfield ; cette procédure est détaillée dans le Règlement d’Ordre Intérieur de chaque maison ; elle traite de façon strictement confidentielle les informations à caractère personnel relatives à chaque candidat. Cette procédure comporte un séjour d’essai de 15 jours dans la maison pour que la décision finale puisse être prise, de part et d’autre, en connaissance de cause.

Qui gère les maisons Abbeyfield ?

Chaque maison est gérée par l’asbl constituée par les habitants qui sont membres effectifs. Quelques personnes qualifiées, non-habitant(e)s, s’impliquent en outre dans la gestion de la maison et ce à titre bénévole. Chaque asbl gère elle-même à prix coûtant les prestations effectuées pour compte des habitants telles que repas, entretien des locaux collectifs, etc…

Les couples peuvent-ils être candidats ?

Les habitants de la maison seront le plus souvent des personnes seules sans exclure pour autant les couples. Il est donc opportun que certains logements soient suffisamment grands pour convenir à des couples. Actuellement les logements individuels dans les maisons Abbeyfield sont destinés à des personnes seules. Il est possible qu’un couple occupe deux appartements.

Y a-t-il une limite d’âge pour entrer dans une maison Abbeyfield ?

Il est souhaitable que les habitants d’une maison appartiennent à des générations différentes. Cela permet des échanges intergénérationnels et évite d’arriver simultanément à un âge avancé. L’âge requis à l’entrée d’un candidat habitant se situe, sauf exception, entre 60 et 75 ans.

Peut-on avoir une activité professionnelle si on habite une maison Abbeyfield ?

L’habitant d’une maison Abbeyfield peut avoir une activité professionnelle, rémunérée ou bénévole. Il ne convient cependant pas qu’il l’exerce dans la maison elle-même si cela implique d’y recevoir des clients.

Quels sont les coûts ?

Ils sont susceptibles de varier de maison à maison d’après le mode de financement de chaque maison. Un montant mensuel comprenant la participation au loyer et aux charges est demandé (en 2011 le montant des coûts variait entre 675 € et 850 € par mois). Chaque maison doit être autonome (self supporting) du point de vue financier et offrir un coût acceptable, y compris pour les personnes à revenus modestes. En cas de difficultés, le candidat s’informera des aides publiques dont il pourrait bénéficier.

Doit-on fournir une garantie financière lors de l’entrée ?

Chaque maison demande une caution égale à deux mois de participation aux frais logement.

Mon logement privatif sera-t-il meublé ?

Chaque habitant est libre de meubler, d’équiper et de décorer son logement à son choix.

Devrai-je entretenir mon logement moi-même ?

Oui, mais vous pourrez, si vous le souhaitez, faire effectuer à votre charge cet entretien par d’autres personnes. Il en sera de même pour votre linge etc… mais des équipements à usage commun (machine à laver, …) seront généralement disponibles.

Est-il interdit de fumer ?

Il est interdit de fumer dans les parties communes.

Qu’en est-il des repas ?

Le repas pris en commun est une des principales activités basées sur la solidarité des personnes. Chaque habitant s’organise lui-même pour la préparation du petit déjeuner. Quant aux autres repas c’est l’organisation de chaque maison qui déterminera la fréquence des repas à prendre en commun. Le repas commun est une opportunité sur laquelle les habitants doivent pouvoir compter. Cela ne veut pas dire que ce repas commun soit une règle ne souffrant aucune exception. Exemples : activité professionnelle ou occupations de l’habitant ou autres motifs personnels. Mais il faudra veiller que ces « exceptions » ne deviennent pas la règle et que, d’autre part, les absences soient annoncées au préalable pour que l’organisation de la maison n’en souffre pas.

Qu’en est-il à propos de la « personne de référence » ?

Chaque habitant désigne une « personne de référence » et si possible un(e) suppléant(e) : parent, ami ou conseiller professionnel. Cette personne sera mandatée par lui pour prendre en ses lieu et place toutes décisions soit que la santé de l’habitant se dégrade et qu’il ne serait plus en état de prendre les décisions, soit en cas d’urgence (maladie, …), soit lorsque son intégration dans la vie de la maison présente de graves difficultés. Le rôle de cette personne est de s’assurer que les problèmes soient pris en charge. Elle pourra, si nécessaire, agir pour le compte de celui-ci en liaison avec les responsables de la maison. L’habitant et la personne de référence signeront le document figurant dans la deuxième partie du vade-mecum (voir différents contrats) sous le titre « Convention à signer par l’habitant et sa personne de référence ».

Que se passe-t-il si je deviens malade ?

De règle générale de façon comparable à ce qui est en usage dans tout domicile privé : - Chaque habitant s’adresse au médecin de son choix - Il recourt aux services de soins à domicile - En cas d’hospitalisation, il rentre dans son logement après le séjour enhôpital pour autant que cette solution soit la meilleure pour lui dans une perspective à long terme - Si l’habitant a besoin de soins et d’accompagnement professionnel une solution adéquate est recherchée en concertation avec le médecin, la personne de référence, la famille, le comité des habitants et le conseil d’administration, (N.B. Abbeyfield ne parraine pas en Belgique des maisons susceptibles de fournir des soins permanents et n’a pas l’intention de prendre des initiatives dans cette direction).

Aurai-je à partager avec d’autres des installations sanitaires ?

Chaque logement est équipé d'installations sanitaires privatives.

Puis-je apporter mon animal de compagnie ?

Le Règlement d’ordre intérieur de chaque maison détermine si oui ou non les animaux sont acceptés dans la maison.

Qu'en est-il du téléphone, de la télévision et d’internet ?

Cela dépendra de chaque maison. S’il n’y a pas un service commun de raccordement, chaque habitant pourra, s’il le veut, se raccorder individuellement au téléphone, à la télédistribution, à l’internet. D'autres équipements seront parfois recommandés tels que la liaison avec un service de bio-télé-vigilance.

Est-ce que toutes les maisons Abbeyfield fonctionnent de la même façon ?

Chaque maison Abbeyfield est une asbl locale qui respecte les principes de la Charte d’Abbeyfieldrepris dans les statuts. Chaque maison s’organise de façon autonome, établit son propre Règlement d’ordre intérieur qui la différentie des autres maisons.

Il existe des résidences-services conçues pour personnes âgées : pourquoi fonder une maison Abbeyfield ?

Les résidences-services organisent des services « à la carte », procurent en effet une plus grande autonomie que dans une maison de repos. Abbeyfield : - propose des maisons de taille familiale - les habitants sont des associés qui gèrent leur maison - les habitants sont responsables du fonctionnement de leur maison. Chaque maison est gérée par un comité de gestion au sein de la maison Abbeyfield.